Trottinette électrique homologuée  Il y a 3 produits.

Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.
Trottinette électrique homologuée

Trottinette électrique homologuée et non homologuée, quelle est la différence  ?

Ecologiques, moins chers et moins encombrants, les véhicules électriques connaissent un succès sans cesse grandissant ces dernières années. Tout comme le vélo électrique, la trottinette électrique homologuée surfe allègrement sur cette tendance et profite pleinement de l’intérêt accru qu’a le public pour ces moyens de transport alternatifs.

Il existe différents types de trottinettes électriques, selon, par exemple, que l’on souhaite un modèle pour circuler parmi les piétons sur les trottoirs, ou que l’on veuille plutôt rouler sur la chaussée et les pistes cyclables en toute sécurité.

Les principaux critères de choix lorsque l’on entreprend d’acquérir une trottinette électrique sont l’autonomie, la vitesse maximale, le poids, le confort et la stabilité du modèle. Tout dépendra de l’usage que l’on a l’intention d’en faire.

En fonction de l'utilisation que vous pourrez en faire, vous aurez le choix entre une trottinette électrique homologuée ou une trottinette électrique non homologuée.

Mais concrètement, quelle est la différence entre les deux ?

Les trottinettes électriques ont le vent en poupe

Tout comme les véhicules électriques ou le vélo à assistance électrique en particulier, la trottinette électrique a le vent en poupe depuis plusieurs années en raison des nombreux avantages que confère ce type de moyen de transport alternatif.

L’idée part toutefois d’un principe tout simple : équiper un classique de notre enfance, la trottinette, d’un moteur électrique afin de couvrir de plus grandes distances qu’avec un modèle traditionnel non motorisé et sans avoir à pousser avec le pied pour avancer.

La trottinette électrique homologuée permet tout d’abord de s’affranchir des transports en commun qui sont parfois pénibles, notamment aux heures de pointe.

La trottinette électrique homologuée constitue également une solution alternative aux véhicules classiques qui peuvent être pris dans les embouteillages, en même temps que leur utilisation coûte cher.

Elle est, en effet, bien plus économique à l’achat et à l’usage, avec des prix allant, grosso modo, de 600 à un millier d’euros pour les modèles de trottinettes électriques homologuées permettant de circuler sur la route.

Aujourd’hui, on peut trouver un modèle de trottinette électrique puissante, compacte et pratique ; l’on peut en effet opter pour une trottinette électrique pliable ou pour une trottinette électrique avec selle pour plus de confort.

La réglementation d'une trottinette électrique homologuée

Les trottinettes électriques doivent, pour circuler librement sur les trottoirs et les voies réservées aux piétons, ne pas dépasser la vitesse de 6 km/h.

Il est également possible d’emprunter les voies cyclables et la chaussée (le plus à droite de celle-ci). Dans ce cas, des règles supplémentaires doivent être respectées, comme le port d’un casque homologué, le respect du code de la route, la souscription à une assurance au même titre qu'un scooter 50 cm3 et être âgé de plus de 14 ans.

Pour pouvoir circuler sur la route, on doit donc opter pour une trottinette électrique homologuée, sachant que tout véhicule à moteur dépassant la vitesse de 25 km/h doit faire l'objet d'une déclaration auprès du SIV (service d'immatriculation des véhicules) de la préfecture de votre département. En retour, un numéro d’identification unique est délivré et inscrit sur une plaque d’identification fixée sur la trottinette électrique.

La trottinette électrique homologuée respecte les critères de certifications reconnues (CE, UE…) et offre ainsi des garanties de qualité et de sécurité.